top of page

Jean Pierre Müller

par Emmanuel Lambion

          Jean Pierre Müller est sérigraphe, enseignant, mélomane et musicien. L’œuvre que nous présentons est issue du projet La Longue Marche dont le titre témoigne d’une conviction intime et d’une fascination de l’artiste pour l’idée d’une humanité toujours en marche, pour le meilleur et parfois pour le pire.
          On pense évidemment à La Longue Marche, repli stratégique des maoïstes chinois, mais les marches qui occupent ici Müller sont autant celles, souvent contestables, faites au nom du progrès et de la civilisation que celles liées aux exodes, migrations, transhumances suscitées par le besoin, la faim, l’économie, les conflits ou encore, plus précisément ici, l’expansion coloniale. Cette métaphore digestive, de la métabolisation, de la superposition et de l’interaction de ces strates historiques qui sous tendent la complexité de notre actualité contemporaine trouve en l’occurrence une symbolisation efficace dans l’œuvre que nous présentons ici, Brothers of Love (2017): Une superposition d’impressions sérigraphiques sur des gazes et autres textiles, tour à tour vaporeux ou texturés, dont les motifs s’imbriquent et se prolongent les uns les autres, suggérant une oscillation efficace entre les dynamiques d’occultation et de révélation à l’œuvre dans nos inconscients collectifs.

bottom of page